L’élevage

Le Terrier du Tibet c’est un coup de foudre comme en amour

Best in Show Couple 2016 !
Best in Show Couple 2016 !

Petite histoire, histoire de rien

CRUFTS 2016
CRUFTS 2016

Un mois de mai 2010 pas ordinaire, j’ai découvert cette race dans un salon de toilettage du Gros de Vaud où j’amenais mon petit caniche…

Un Terrier du Tibet tout noir attendait là sagement

Les poils coupés (je ne savais pas à l’époque qu’ils devaient être longs, depuis j’ai appris à toiletter ces merveilleux cheveux…), il s’inquiétait donc du sort réservé à sa petite copine qui subissait les assauts de la tondeuse : un bichon frisé vite défrisé !

A ce chien inconnu j’ai simplement dit pour le rassurer : – « viens sur mes genoux, ne t’inquiète pas… » et il est venu s’asseoir sur moi en me regardant de ses doux yeux humains. Et là… j’ai ressenti une immense présence, une force et une chaleur, une harmonie, une véritable tranquillité paisible… j’ en aurai presque oublié mon caniche qui en voyant cela m’a vite rappelé à l’ordre !

Le Terrier du Tibet et moi nous nous sommes quittés à regrets… mais la toiletteuse a pris le temps de me glisser une revue avec tous les renseignements sur les élevages de la race en Suisse. Quelle bonne idée !

Pas du goût de tout le mondeanimaux d hiver 103

Il m’a fallu 3 longs mois pour convaincre mon mari d’en posséder un. Et lorsque j’ai pu enfin téléphoner au magnifique élevage Lha-Khang à Cortébert, l’éleveuse Mme Michèle Forchelet (qui depuis est devenue mon amie) m’a dit qu’il lui restait 2 chiots, un noir et blanc et un tout noir.

Évidemment je fus tentée par le noir en raison de mon « coup de foudre » et je suis donc allée seule avec deux amies rendre visite aux chiots et faire la connaissance de l’éleveuse. Je ne réussissais toujours pas à me décider malgré les influences de mes amies portées vers le noir et blanc…

kundal élevage de terrier du tibet, à morrens en suisseFinalement

1/ c’est mon mari qui a choisi le noir et blanc sur photo et 2/ lorsque nous y sommes allés tous les deux, une chose inattendue s’est passée : le petit noir & blanc prénommé Mi-Ka nous attendait et c’est lui qui a choisi son maître : son petit derrière bien assis sur une grosse pierre, l’allure fière et décidée, il a fixé mon mari dans les yeux sans une seule fois daigner me regarder, sans se soucier le moins du monde des 11 autres boules de poils qui gravitaient autour de lui ! L’air de dire : elle, elle ne comprend rien.. toi tu sais que c’est moi et moi aussi je veux aller avec toi !

L’air de rien il a tout réglé en 2 secondes, du haut de ses 20 cm + la pierre. De ses 2mois et des poussières et du fond de son regard noisette foncé, comme un de ces petits hommes qui savent ce qu’ils veulent sans hésiter… j’ai craqué !

elevage_1Depuis ce n’est que du bonheur ! Il avait bien raison Mi-Ka de s’imposer (il a tout de même mis 4 mois à vraiment me faire confiance car le TiTi n’oublie pas si facilement les infidélités : son maître c’était mon mari !)

Et puis des mamours… des rigolades car le TiTi est rigolo comme un petit clown… des courses poursuites amicales avec nos 6 chats, des voyages, des ballades, des expositions (sponsorisées moralement par Michèle Forchelet, qui le trouvant tellement beau a réussi à me convaincre de le présenter), des titres, des défaites (enfin quelques unes…), des jalousies car Kalypso le caniche lui a mené la vie dure-dure !! Et des bébés ! car Mi-Ka est déjà papa de 3 adorables chiots avec Tashi, lignée du superbe élevage « De Ginghai » tenu par la très sympatique Elisabeth Lechaire. Et puis l’envie de voir naître sous mon toit des petits bouts tous aussi beaux que lui !

elevage_2Donc fatalement : trouver une maman pas trop proche pour la généalogie.. aussi jolie que lui, noire et blanche, aussi coquine, adorable et intelligente que Mi-Ka… et Kalypso en sera ravi !

Le magnifique élevage en Finlande « Fabulous Teddy’s » s’est imposé à moi comme une évidence. La petite merveille est arrivée début novembre 2013 ! Mine de rien l’histoire nous rattrape et ça continue…

Kundali, élevage de terrier du tibet familial à MORRENS, en Suisse